Biarritz logo

Et si un Club de rugby soutenait des athlètes de son territoire et favorisait le développement du sport local ?

Tu es sportif(ve) compétiteur(trice) passionné(e) ?

Le Pays Basque est ton terrain de jeu ?

Tu aimes partager tes exploits auprès d’une communauté toujours grandissante ?

 

Alors tente d’être parmi les 3 lauréats qui seront sélectionnés par le Biarritz Olympique Pays Basque et le Groupe Lauak pour être mis sous les projecteurs toute la saison durant et bénéficier d’une financière.

 

Pour tenter ta chance télécharge ici le dossier de candidature et retourne-le à l’adresse : medias@bopb.eu avant le 22/11/2019.

 

* * *

 

LE BO ATHLÈTES CLUB GROUPE LAUAK :

Le Biarritz Olympique Pays Basque, Club ancré dans sa région, poursuit sa démarche RSE et crée cette saison le BO Athlètes Club, un programme soutenu par le Groupe LAUAK, partenaire Officiel du BOPB.

Le BO Athlètes Club Groupe Lauak proposera à 3 athlètes locaux issus de disciplines différentes du rugby, un accompagnement financier et une montée en compétences pour les aider à performer dans leur parcours de sportif(ve).

Cette démarche se veut solidaire, par la redistribution des ressources financières et médiatiques dont bénéficie le rugby, à d’autres disciplines plus confidentielles.

Une campagne participative débute aujourd'hui appelant aux candidatures afin que chaque compétiteur(trice) sportif(ve) du Pays-Basque puisse tenter sa chance d’être l’un(e) des trois Lauréats. La sélection se fera par un jury qui se prononcera le 22 novembre 2019.

Les athlètes recevront chacun une participation financière de 1500 euros ainsi qu’une dotation en équipements sportifs et un appui en valorisation d’image de marque et en recherche de sponsors.

Ils seront mis en lumière sous forme d’une web série diffusée sur la plateforme digitale du Club tout au long de la saison 2019-2020.

 

 

 

@crédit photo : Pierre Chambion Photographie

Autres nouvelles

Résultats du week-end

Les résultats du week-end :

 
U14 Minimes : 
Superchallenge de France :
Castres / Biarritz : match nul 7 à 7 
Balma / Biarritz : défaite 12 à 0
 
 
U15 Cadets 1ère année (Gauderman), victoire bonifiée à domicile  28 à 07 contre Mont de Marsan (4 essais à 1). Nos joueurs ont très bien entamé le match marquant un très bel essai sur leur première possession du ballon avec une séquence de jeu très longue  qui va balayer tout le terrain pour finir entre les poteaux. Les joueurs vont rester sur le même rythme et inscrire un deuxième essais pour mener 14 à 00. Les montois vont répliquer par un essai et revenir au score 14 à 05. Avant la mi-temps nos joueurs vont très  bien exploiter un ballon de récupération pour marquer un troisième essai et arriver à la mi-temps avec un score de 21 à 05 en notre faveur.
Dès le début de la deuxième mi-temps nos joueurs vont inscrire un quatrième essais synonyme de bonus offensif sur un contre. Par la suite quelques maladresses et mauvais choix empêcheront notre équipe d’aggraver le score mais nos joueurs malgré quelques erreurs de défense inhabituelles conserveront leur bonus offensif mérité. Nos cadets 1ère année finissent leurs blocs de 3 matchs (Bègles-Bordeaux, Aviron Bayonnais et Mont de Marsan) avec 3 victoires et 3 bonus offensifs continuant d’être invaincus).
 
U16 Cadets 2 ème année (Alamercery), victoire 14 à 06 contre Mont de Marsan (2 essais à 0). Belle victoire de nos cadets 2 ème année qui ont su renverser un score défavorable à la mi-temps. Dans la foulée de leur victoire à Bayonne et malgré qu’il soit mené 06 à 00 à la mi-temps contre le cours du jeu,  nos joueurs ne se sont pas désunis et avec un état d’esprit exceptionnelle ont su trouver les ressources mentales nécessaires pour renverser les Montois en deuxième mi-temps , les mettre sous pression et inscrire 2 essais transformés pour remporter le match 14 à 06.
Belle récompense pour ce groupe qui malgré les résultats difficiles du début de saison a fait preuve de caractère pour renverser le score et confirmer la victoire du week end dernier à Bayonne.
 
Résumés de matchs proposés par Philipple Bidabé, Entraîneur des Cadets


U18 Crabos :
Vannes / Biarritz :
 
Match dans la continuité du début d'année. Contenu intéressant collectivement mais le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre. L'investissement général est en progression, nous avons beaucoup tentés sans scorer avec de belles et longues actions. Vannes marque sur leurs franchissement et cela nous coûte cher. Nous n'avons pas su invverser cette dynamique.Dommage pour l'équipe.
 
Résumé de match proposé par Benoit Baby, Entraîneur des Crabos.
 
U21 Espoirs, parrainés par la Pizzeria La Trattoria Biarritz :
Biarritz / Bourg en Bresse : victoire 18 à 11
 
Féminines :
Repos
 

Entraînements ouverts au public cette semaine

🚨LES ENTRAÎNEMENTS OUVERTS AU PUBLIC DE LA SEMAINE DU 27/01 AU 02/02 : 

🗓  Lundi 27 Janvier   🕛 10h30 🏟 Coubertin 

🗓  Mardi 28 Janvier   🕛 10h30 🏟 Coubertin 

 

Tous derrière les 🔴⚪️ pour la réception du SAXV

Billetterie : https://www.billetterie-bopb.fr/fr/billetterie

#BOfamilly

Nos Espoirs - Équipe parrainée par Restaurant La Trattoria - Pizzeria des Arceaux Biarritz affronteront Bourg en Bresse cette après-midi sur le stade Bendern.
 
Tous avec nos 🔴⚪️ !

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name