Biarritz logo

Voici le compte rendu des matchs du week-end du 8 et 9 février.

 

Minimes

"Samedi, les minimes ont joué en Super Challenge de France à l’Hippodrome des fleurs.

1er match contre Mont-de-Marsan : victoire 29 à 17. Les joueurs ont fait un grand match, agressifs en défense et très bons en attaque, face à une belle équipe montoise. Ils ont réalisé de très beaux mouvements.

2ème match : défaite 19-0 contre Bègles. Les joueurs ont fait preuve d’une grande générosité et d’esprit d’équipe, face à une équipe beaucoup plus physique avec des gabarits impressionnants.

Le bilan de la journée est très positif pour les éducateurs."

Propos de Laurent Mazas, Entraîneur des Minimes

 

Cadets 1ère année (Gauderman)

"Victoire bonifiée à l’extérieur 55 à 05 contre la Section Paloise (9 essais à 1).

Victoire nette de nos cadets 1ère année qui malgré une équipe remaniée est restée fidèle à ses principes de jeu à savoir maintenir le ballon, imposer un gros volume de jeu à son adversaire. Le score va rester serré 15 minutes 05 à 05, ensuite la Section Paloise ne va pas tenir le rythme de jeu imposé par nos cadets qui vont jouer tous les ballons même dans nos 22m, ce qui permettra à notre équipe d’inscrire 6 essais en première mi-temps avec un score de 36 à 05.

En deuxième mi-temps, nos joueurs vont rester sur le même rythme et inscrire 3 essais de plus, score final 55 à 05. L’équipe est toujours invaincue 10 matchs, 10 victoires dont 9 avec bonus offensif. Nos joueurs vont pouvoir profiter d’1 mois de trêve.

À noter que 12 de nos cadets 1ère année sont pris en sélection du département, ce qui témoigne de la qualité de notre effectif.

Liste des joueurs sélectionnés : Jérémy Pallau, Damien Moizant, Noa Traversier, Xan Sorhouet, Baptiste Britz, Léo Cordéro, Yannis Brillant, Yolan Talenton, Thomas Bidabé, Bixente Nazabal, Edgar Alnot et Jon Echegarray."

Cadets 2 ème année (Alamercery)

"Défaite 19 à 03 contre la Section Paloise.

Défaite frustrante avec un score qui ne reflète pas du tout le match. En début de première mi-temps les Palois vont inscrire un essai sur un contre pour mener 05 à 00. Nos joueurs vont répliquer par une pénalité 05 à 03 et ensuite camper dans les 22 m Palois sans réussir à marquer pour concrétiser leur domination. Ils vont se voir refuser un essai, par la suite échouer plusieurs fois sur la ligne d’en but et pour finir rater une pénalité 22 m face aux poteaux. Score frustrant à la mi-temps 05 à 03 pour Pau.

En deuxième mi-temps, nos joueurs vont continuer leur domination en restant 25 minutes dans les 22 mètres Palois mais encore une fois sans concrétiser. Ils vont laisser passer leurs chances et, dans les dix dernières minutes, les Palois réinvestiront notre camp pour marquer 2 essais et l’emporter 19 à 03."

Propos de Philippe Bidabé, Entraîneur des Cadets

Autres nouvelles

Chers supporters,

Chers amoureux du Club,

 

Notre pays doit faire face à une épidémie sans précédent nécessitant la mobilisation de toutes et tous et le soutien de chacune et de chacun.

Le TOP 14 et la PRO D2 sont suspendus depuis le 13 mars et comme tous, nous faisons passer la santé de chacun en s’inscrivant dans la mobilisation nationale appelée par le Président de la République pour lutter contre la propagation du COVID-19.

Quelles seront les répercussions de cette décision sur notre sport et sur nos clubs ? Elles seront lourdes, mais aucun de nous n’est aujourd’hui capable d’en mesurer l’ampleur.

Sur les compétitions, sachez que la Ligue et les clubs travaillent à plusieurs scénarios. Nous ferons tout notre possible pour que les championnats se terminent sur le terrain. Nous vous informerons évidemment de l’évolution de la situation.

En attendant le repli de l’épidémie et le retour au jeu, l’activité de nos clubs est à l’arrêt. Ils se trouvent, pour le temps que durera cette suspension des compétitions, privés des recettes liées aux matches et évènements, qui représentent une partie très importante de leur budget.

Nous sommes parfaitement conscients des problèmes que chacun d’entre nous et que l’ensemble du pays doivent affronter. Le rugby et ses clubs ne sont pas épargnés. Ils vont traverser une période très difficile.

En attendant de revenir vers vous avec de bonnes nouvelles, nous vous adressons, ainsi qu’à vos proches, tout notre soutien. Nous comptons aussi sur le vôtre et savons que les relations de confiance construites avec vous sont un formidable atout pour traverser cette épreuve ensemble.

Nous vous donnons rendez-vous au plus vite sur et autour des terrains.

Le Biarritz Olympique Pays Basque et l’Association BO Rugby prennent note des décisions de la LNR et de la FFR de suspendre temporairement et immédiatement les championnats et les entraînements des sections amatrices et professionnelles.

Dans ces circonstances de crise sanitaire, le Biarritz Olympique Pays Basque et l’Association BO Rugby font de la santé de tous une priorité absolue et vous informeront de l’évolution de ces mesures.

Voici le programme des matchs du weekend du 14 et 14 mars 2020 :
 
🔻U6, U8 par INTERSPORT Bayonne :
Samedi 14/03 à 10h30 : entraînement (Stade Bendern, Biarritz)
 
🔻U10 parrainés par INTERSPORT Bayonne et U12 :
Samedi 14/03 : Plateau FFR départemental (Arcangues)
 
🔻U14, Minimes :
Samedi 14/03 à 10h15 : Match amical Biarritz / ASB (Pierre Carcareigt, Bayonne)
 
 
🔻U15, Cadets B Gaudermen :
Samedi 14/03 à 14h30 : Biarritz / Agen (Stade Bendern, Biarritz)
 
🔻U16, Cadets A Alamercery :
Samedi 14/03 à 16h00 : Biarritz / Agen (Stade Bendern, Biarritz)
 
🔻U18, Crabos :
Repos
 
🔻U21 Espoirs, parrainés par La Trattoria - Pizzeria des Arceaux Biarritz :
Repos
Samedi 14/03 : notre joueur Tornike Jalagonia joue en sélection nationnale Géorgienne contre la Russie.
 
🔻Féminines cadettes :
 
Samedi 14/03 à 13h00 : Biarritz / Lon et Biarritz / Naffaroa (Lons) 
 
🔻Féminines +18 :
Dimanche 15/03 à 13h00 : Biarritz / Menditte et Biarritz / Saint Palais (Menditte)
 
🔻Pro :
Repos

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name