Biarritz logo
J24 Conférence de presse avant Vannes

Ilian PERRAUX, Sikeli NABOU et Matthew CLARKIN étaient aujourd'hui en conférence de presse pour parler de la réception du RC Vannes  

(Dimanche 17 mars à 14h15 à Aguiléra, réservez vos places en cliquant ici).

 

Ilian PERRAUX: "Il nous reste encore 7 matchs à jouer, mais on se concentre d'abord sur Vannes. Le groupe y croit, tout est encore possible, on va faire le maximum. Le moral est bon, on se met en mode "guerriers". On se rappelle du match aller face à Vannes, et on sait ce qu'on doit améliorer. On prend cette équipe très au sérieux. On a confiance en nous. Objectif : gagner le match."

 

Sikeli NABOU: "Il y a une super énergie dans cette équipe et dans ce club. Le groupe est en vie et mobilisé, on va tout faire pour finir dans les 6."

 

Matthew CLARKIN: "C'est le dernier gros bloc, tous les ingrédients sont réunis pour faire une bonne fin de saison. Vannes a des joueurs solides, qui font avancer l'équipe. Le groupe est bien préparé, il faut maintenant que les joueurs le montrent sur le terrain ce dimanche à Aguiléra. "

 

Retrouvez l'intégralité de la conférence en cliquant ici. 

Autres nouvelles

Voici la composition de l'équipe proposée par Eiffage Construction pour la J12 qui opposera Biarritz à Provence Rugby demain à 20h à Aguilera. 

Les BOys ont besoin de votre soutien !

AUPA BO  

Rejoignez le mouvement MOVEMBER et bénéficiez du tarif spécial pour le match de demain Biarritz vs Provence Rugby.

Comment participer ?
1. Choisi et imprime ta moustache parmi les 8 proposées ici ou ici, ou viens avec ta vraie moustache !
2. Présente-toi à l'un des guichets du Stade demain entre 18h30 et 20h00 pour bénéficier du tarif unique à 10€* / place.

*Offre valable uniquement pour l’achat d’un billet de match Biarritz-Provence du 22/11/19 en tribunes catégories “aile”. Pour bénéficier du tarif il faut se présenter à l’un des guichets du Stade Aguiléra le 22/11/19 avec une moustache.

Les biarrots accueilleront Provence Rugby ce vendredi à 20h00 pour la 12ème journée du championnat !
 
Nous vous réservons des surprises autour de la thématique du CIRQUE :
Activités et jeux pour les enfants, mini spectacle, foodtrucks, BOdega, live music, etc. 
 
Pour votre confort le jour du match et afin d'éviter l'attente aux guichets, réservez vos places sans plus attendre sur https://www.billetterie-bopb.fr/fr/billetterie
 
Tous en Rouge et Blanc !

La boutique officielle du BOPB de la Tribune Serge Kampf vous accueillera désormais aux horaires suivants :

  • tous les mercredis : 13h30-18h30
  • tous les samedis : 10h30-18h00
  • les jours de match uniquement :
    • jeudi/vendredi dès 13h30
    • dimanche dès 10h30

 

Espace Koxka Kids

Le Biarritz Olympique Pays Basque accueille gratuitement les enfants de 6 à 12 ans dans l'Espace Koxka Kids* les jours de match à domicile. Jeux, balançoires, collations, visites de joueurs et de la mascotte, etc. Tout est prévu pour que les enfants s'amusent sous la surveillence d'éducteurs diplômés.

Ouverture : 19h00

Fermeture : Coup de sifflet final

*Le nombre de place est limitée. 

Pour inscrire vos enfants : https://www.eventbrite.fr/e/billets-espace-koxka-kids-biarritz-provence-rugby-82167369815

 

Le Rugby Club Béarnais Puyoo Salies Sauveterre sera mis à l'honneur

Lors de chaque match à Aguiléra, le Biarritz Olympique Pays Basque mettra un club amateur local à l'honneur qui lui même parrainera un "club ami". Pour cette rencontre, c'est le RCB qui est invité. Il tiendra une buvette en Tribune Serge Kampf et les bénéfices iront à leur École de rugby. 

 

Venez nombreux et AUPA BO! 

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name