Biarritz logo
Les résultats du week-end

Retrouvez les résultats d'un week-end 100% BO :

 

 

Équipe pro : victoire 17 à 16 à Aurillac

 

Les Rouge et Blanc n'ont rien lâché vendredi dernier au Stade Jean Alric face à une belle équipe d'Aurillac qui jouait le maintien. Les biarrots se sont imposés sur le score de 17 à 16 grâce à des essais de Yohann Artru et Gauthier Doubrère et les points au pied de Maxime Lucu et Tyrone Elkington.

Retrouvez la feuille du match

Le XV Biarrot : Thomas SYNAEGHEL, Clément MARTINEZ, Guy MILLAR, Lucas DE CONINCK, Edwin HEWITT, Asier USARRAGA, Adam KNIGHT, Filipe MANU, Gauthier DOUBRERE, Maxime LUCU (Cap), Yohann ARTRU, Théo DACHARY, Ilian PERRAUX, Leone RAVUETAKI, Ximun LUCU

En renfort : Elvis LEVI (55’), Nephi LEATIGAGA, Jean-Baptiste SINGER (40’), Thibault DUBARRY (57’), Tyrone ELKINGTON (55’), Charles GIMENEZ (59’), Jarrod POI (52’), Kalivati TAWAKE (55’)

Essais (2) : ARTRU (37’) DOUBRERE (58’)
Transformations (2) : M.LUCU (37’) ELKINGTON (58’)
Pénalité (1) : Elkington (75’)
Carton jaune (1) : Levi (71’)

 

Espoirs : victoire 46 à 29 face à Perpignan

 

Ce samedi 27 Avril les Espoirs du Biarritz olympique recevaient pour le compte de la dernière journée de championnat leur homologue de l’USAP.

Dans un match débridé, c’est le BO qui ouvrait le score sur pénalité par Gaëtan ROBERT, même si Perpignan égalisait quelques minutes plus tard. Désireux de finir sur une bonne performance, les Basques mettaient beaucoup de rythme et étaient récompensés par un essai de pénalité (plaquage sans ballon). Sven GIRLANDO et Yon ANDRE permettaient aux Biarrots de prendre le large sur le tableau d’affichage avec un essai chacun.L’USAP, sur une de leur rare offensive en première mi temps, réduisait le score. Mais c’est le BO qui avait le dernier mot avant la mi temps grâce à un essai du capitaine Mathieu HIRIGOYEN.

Mi temps 34 à 8 pour les biarrots.

La seconde mi temps baissait de rythme et voyait un chassé croisé entre les 2 équipes. Les Biarrots voyaient même le bonus offensif leur échapper malgré un essai de Lucas PEYRESBLANQUES. Sur une ultime offensive, Sven GIRLANDO concluait le travail de tout un groupe et permettait au BO de glaner un bonus offensif anecdotique mais mérité.

Cette victoire permet aux Espoirs du Biarritz Olympique de finir sur une bonne note et de fêter le départ de ceux qui quitteront le club à l’issue de la saison. Score final : 46 à 29.

Le staff sportif tient à remercier nos bénévoles qui ont oeuvré toute l’année : Beñat LEJEUNE, Jean-Luc SUHAS, Bernard DANFLOUS et Didier CURUTCHET; et souhaite une bonne continuation aux joueurs qui quittent le club.

Le XV de départ : Baptiste Erdocio, Lucas Peyresblanques, Giorgi Nutsubidze, Heath Backhouse, Josh Cama, Mathieu Hirigoyen (Cap), Sven Girlando, Tornike Jalagonia, Xan Etcheverry, Gaëtan Robert, Isimeli Kuruibua, Yann Chibalie, Alex Nicoué, Yon André, Antoine Viudes

En renfort : Javier Prieto, Hendre Eloff, Mikel Barrague, Arthur Cazenave, Théo Dassance, Iban Tsouladze, Florian Terradot, Ximun Bessonart

Essais (7) : pénalité, JALAGONIA, GIRLANDO (2), ANDRE, HIRIGOYEN, PEYRESBLANQUES
Transformations (4) : pénalité, ROBERT
Pénalité (1) : ROBERT
Carton jaune (1) : NICOUÉ

 

Crabos : défaite face à la Rochelle

 

Pour le dernier match de la saison, les Crabos du Biarritz Olympique se sont lourdement inclinés face au Stade Rochelais samedi, sur le score de 55 à 0.
 
Face au leader invaincu de la poule, les jeunes biarrots n’auront résisté qu’une seule mi-temps. Face au vent, ils feront mieux que résister mais paient cher leur indiscipline puisqu’ils encaissent deux essais sur leurs deux infériorités numériques.
 
Le vent dans le dos laissait espérer un meilleur résultat mais surtout un meilleur comportement. Malheureusement, il n’en fut rien, par la faute d’un manque d’investissement d’un trop grand nombre de joueurs.
 
6 essais seront ainsi concédés en seconde mi-temps pour un score final de 50 à 0. Un match à l’image de la saison où ce groupe, pourtant de qualité, a été trop irrégulier pour espérer mieux.
 
Le XV de départ : Julen ISASI, Julen ETCHEVESTE (CAP), Lucas SANTA MARIA, Martin ROUHIER, Théo SAMINADIN, Hugo BERNAUER, Louis BOMARD, Urko ZUMETA, Louis HAURET, Baptiste FIGEAC, Enzo DELANOUE, Titouan SAFFORE, Théo RABOT, Dilly REGNIER, Baptiste FARISCOT.
 
En renfort : Pierre PLAZER, Dimitri BOUAT, Kevin ROBTON, Mathias IRIGOYEN, Mathis DUCOUSSO, Gabi GACHEN, Ruben JUILLET

 

 

Cadets A : victoire 24 à 17 à Mont de Marsan

 

Les Cadets A se sont imposés à Mont de Marsan en maitrisant le match dès le coup d'envoi, avec notamment 5 essais inscrits.
 
Une nouvelle fois, leur volonté de produire du jeu leurs a permis de déborder l’équipe montoise qui n’a jamais été en capacité d’inverser la domination Biarrote.
 
Victoire synonyme de qualification pour les 1/8 de finale de championnat de France !!!
 
Bravo aux garçons pour leur qualification qui récompense leur investissement, les efforts consentis toute l’année et leur très bel état d’esprit.

 

 

Cadets B : défaite 30 à 19 à Mont de Marsan

 

Belle victoire des Cadets B à Mont de Marsan, avec 3 essais inscrits !
 
Dès le début de la rencontre, nos joueurs, motivés par la volonté de se qualifier en cas de victoire, ont attaqué le match de la meilleur des manières en étant agressif à l’impact, en monopolisant le ballon pour marquer un premier essai au bout de 5 minutes.
 
Mont de Marsan va répliquer en suivant et passer devant 10 à 07.
 
Nos joueurs vont remettre la main sur le ballon, mettre leur jeu de mouvement en place pour marquer 2 beaux essais supplémentaires et mener 21 à 10 à la mi-temps.
 
La deuxième mi-temps va être à l’avantage de Mont de Marsan qui va inscrire un nouvel essai pour revenir 17 à 21.
 
Les dernières minutes vont être crispantes, les joueurs vont faire preuve de courage et de solidarité en défense pour tenir le score et mettre une dernière pénalité afin de s’imposer 24 à 17.
 
Belle récompense pour cette équipe qui se qualifie pour les 1/8 de finale de championnat de France!!!

 

U14 : 4ème place au Tournoi d'Orthez

 

L'équipe U14 de l'entente Biarritz/Bidart termine à la 4ème place au tournoi d'Orthez. Les biarrots ont produit une très belle performance avec une équipe composées principalement de joueurs de 1ère année.

Dans la matinée, les biarrots ont fini à la première place de la poule grâce à une victoire et un match nul.

L'après-midi s'est malheureusement soldé par 3 défaites sur des scores serrés, grâce au courage et à la solidarité des biarrots, face à des équipes adverses plus physiques.

Les Rouge et Blanc sont parvenus à produire des séquences de jeu intéressantes, ce qui est très encourageant pour la suite de la saison.
 
 

Autres nouvelles

La compo ! 

Les Espoirs - La Trattoria Pizzeria des Arceaux - rencontrent la Section Paloise pour leur première journée de championnat. 

À gagner : un maillot de l'an dernier ! Ne manquez pas le jeu des Espoirs : La pesée du 8.

N'oubliez pas vos pièces de monnaie pour participer ;) 

 

Chers supporters,

 

En raison des conditions sanitaires exceptionnelles, la préfecture des Pyrénées Atlantiques a délivré un arrêté, bouleversant l’organisation de la rencontre face à Béziers.

 

Ainsi, merci de prendre en compte les mesures suivantes :

  • Les supporters situés en TRIBUNE BLANCO A devront arriver à 20h, par l’allée du tennis.
  • Les supporters situés en TRIBUNE BLANCO B devront arriver à 20h30, par l’entrée rue Cino Del Duca.
  • Les supporters situés en TRIBUNE BLANCO C devront arriver à 20h, par l’entrée rue Cino Del Duca.
  • Les supporters situés en GRADINS devront arriver à 20h30, par l’allée du tennis.
  • Les supporters situés en KAMPF OUEST devront arriver à 20h par le portail OUEST.
  • Les supporters situés en KAMPF EST devront arriver à 20h par le portail EST (Musée du BO).
  • Les supporters situés en KAMPF CENTRALE devront arriver à 20h30 par le portail OUEST ou le portail EST (Musée du BO).

 

Aussi, notez que :

  • Les buvettes et services de restauration (foodtrucks) feront exclusivement du service dans le stade. Des vendeurs ambulants vous porteront de quoi vous désaltérer et vous restaurer directement à votre place.
  • Bien évidemment, les KOXKs rouge 2019/2020 sont encore valables, et les nouveaux seront en circulation.
  • Billetterie aux guichets du stade fermée le jour du match à partir de 18h. Privilégiez la billetterie en ligne : www.billetterie-bopb.fr

 

Nous vous remercions de continuer vos efforts pour le port du masque, les distances de sécurité dans les files d’attentes et de limiter vos déplacements.

 

La période est délicate pour tout le monde et nous vous remercions sincèrement de votre compréhension.

 

À très vite !

Biarritz n’a pas su s’imposer ce dimanche à Sapiac.

 

Pourtant, cette rencontre avait si bien commencé : le jeune Kerman Aurrekoetxea aplatissait un essai, Gilles Bosch marquait à trois reprises et Johnny Dyer clôturait le tout par un second essai. Menant de 12 points à la mi-temps, nos Boys n’ont pas vu venir les Montalbanais et ont encaissé une pénalité et un essai consécutifs durant les premières minutes du second temps de jeu. Ce à quoi Steeve Barry répondait en suivant en passant la ligne d’en-but adverse. Les Boys, pensant que le plus dur était derrière eux, se sont sans doute un peu relâchés. Après avoir essuyé quatre pénalités de l’équipe adverse, les rouges et blancs n’ont pu que s’incliner face à Montauban, qui remporte ce second match de championnat à seulement trois petits points.

 

Mais, comme l’a dit un de nos chers supporters : « on apprend autant des victoires que des défaites. »

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name