Biarritz logo
Les résultats du week-end

Retrouvez les résultats du week-end du Biarritz Olympique 

 
 
  • Cadets A : défaite en 1/8 de finale face au Racing

 
C'est une défaite frustrante pour les Cadets A, qui s'inclinent face au Racing sur le score de 30 à 12.
 
Jouant contre le vent en début de match, les biarrots décident de remonter le ballon depuis leurs 22m et réussissent à transpercer la défense du Racing. Malheureusement, une passe mal ajustée les empêche d’inscrire le premier essai et sur cette action manquée, le Racing joue ce ballon de récupération qui se transforme en contre attaque et qui finira par un essai entre les poteaux !
 
Les jeunes biarrots auront d’autres occasions qu'ils n’arriveront pas à concrétiser.
Quant au Racing, s’appuyant sur de grosses individualités aux physiques impressionnants, va inscrire 2 pénalités supplémentaires pour mener 13 à 00.
 
En deuxième mi-temps, les Cadets A continuent de produire du jeu et vont être récompensés par un bel essai des 3/4. Le Racing va encore s’appuyer sur ses individualités pour marquer 2 nouveaux essais sur des exploits individuels. Les basques ne lâchent pas et répondent en suivant par un super essai sur une attaque en première main des 3/4.

Les individualités hors norme physiquement du Racing auront eu raison du beau collectif biarrot mais les Cadets A peuvent être fiers de leur très belle saison avec une qualification en 1/8 de finale historique. 
 
 
 
  • Cadets B : défaite en 1/8 de finale face au Racing


Les Cadets B ont fait preuve de beaucoup de courage et de solidarité en défense pour essayer de compenser le gros écart de densité physique face à une équipe du Racing invaincue depuis le début de la saison et première au classement national.

Le score de la première mi-temps 14 à 00 en faveur du Racing est frustrant et ne reflète pas la physionomie de la première mi-temps. En effet, malgré l’écart physique, nos joueurs ont défendu vaillamment, ont mis leur jeu en place, et se sont rapprochés de la ligne d’essai du Racing. Par manque de puissance, les biarrots n’ont pas réussi à franchir la ligne d'en-but parisienne.
.
Même menés 14 à 00 à la mi-temps, nos joueurs n’ont rien lâché  et ont même dominé le début de la deuxième mi-temps en réussissant à percer la défense du Racing, sans parvenir à concrétiser.
 
En fin de match, épuisés par la différence de gabarit, nos joueurs vont encaisser un dernier essai. Score final : 22-0.

C'est un magnifique parcours pour les Cadets B qui, malgré un effectif réduit, ont réussi à aller aussi loin dans le championnat, grâce notamment à un formidable esprit d'équipe.
 
 
 
  • U12 : Tournoi de la Soule

 
L'équipe U12 du Biarritz Olympique termine à la première place du Tournoi de la Soule à Mauléon ! 
 
Les U12 de l'entente Biarritz/Bidart terminent à la 17ème place de ce même tournoi.
 
Félicitations à nos deux équipes, auteures d'une performance remarquable. 
 
 
 
  • U12 BO/BUC : Tournoi Carmen Immobilier

 
Les deux équipes du Biarritz Olympique ont participé au Tournoi Carmen Immobilier à Saint Jean de Luz.
 
Les U12 de l'entente Biarritz/Bidart sont arrivés en seconde position du tournoi, tandis que les U12 du BO ont terminé à la 5ème place. 
 
Les coachs sont satisfaits de la prestation des deux équipes biarrotes. Bravo à tous ! 
 
 

 

  • U8-U10 : Tournoi de la Soule


L'équipe U10 du Biarritz Olympique termine à la première place du Tournoi de la Soule à Navarrenx !

Les deux équipes U8 terminent quant à elles à la 5ème et 7ème place.

Bravo à nos mini biarrots !
 
 
 
  • U6 : Ateliers placages et yoga


En raison d'une météo pluvieuse samedi dernier, les U6 du Biarritz Olympique ont échangé leur entraînement hebdomadaire par un atelier sur les placages et la découverte du yoga !

Autres nouvelles

"Bonjour à toutes et à tous, 

J'espère que cette communication vous trouvera en pleine forme ainsi que vos proches. 

Comme vous le savez déjà, toutes les compétitions sportives ont été annulées, nous attendions le communiqué officiel du Ministère des Sports pour la reprise de l'activité sportive. 

Celui-ci est tombé  jeudi 30 avril 2020 indiquant qu'il est possible de reprendre une activité physique en respectant les règles de distanciation sociale, malheureusement incompatible avec notre sport... 

La saison 2019-2020 est donc terminée, nous reprendrons certainement les entrainements en septembre en fonction de l'évolution de la situation. Bien entendu, nous vous tiendrons informés dès que possible.

Afin de rejoindre la grande famille du BOPB, je profite de ce mail pour vous dire une nouvelle fois que nous sommes à le recherche de bénévoles, amis, parents pour occuper des rôles de dirigeants, accompagnants, ou autres au sein de l'association. Si vous êtes intéressés, merci d'adresser un couriel à adrien.asteggiano@bopb.eu

J'ai aussi le plaisir de vous annoncer que nous avons à la disposition des joueurs, parents, dirigeants, éducateurs, bénévoles, et autres un Club House tout neuf à Aguilera qui ne demande qu'à vous recevoir lorsque cela sera possible.

A très bientôt, faîtes attention à vous !

Aupa BO"

Sébastien BEAUVILLE 

Président Biarritz Olympique Association

Le Biarritz Olympique Pays Basque s’engage dans le combat contre le Covid-19 et souhaite donner tous les moyens aux citoyens de son territoire de se protéger et d’appliquer les gestes barrières.
 
Ainsi, face à une possible fin du confinement prévue le 11 mai, le BOPB a décidé d’offrir des masques alternatifs personnalisés aux couleurs de la BO Family aux services sanitaires de la Ville de Biarritz. Par ailleurs, le BOPB distribuera des masques à ses salariés et en mettra à disposition des partenaires et supporters qui en feront la demande avant le 2 mai ici.

Ces masques, en tissu de norme UNS 2, 100 % français, lavables et réutilisables, sont fabriqués au Pays Basque.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Aupa BO !

Les joueurs du Biarritz Olympique Pays Basque, anciens et actuels, ainsi que le célèbre pilotari local proche du Club, lancent une démarche solidaire pour soutenir le corps médical local qui se bat contre le Covid-19. L'objectif est de récupérer un maximum de dons qui seront reversés au Centre Hospitalier de la Côte Basque dans les prochaines semaines.

Les sportifs mettent en jeu des maillots à gagner et un cadeau bonus. Si vous versez un montant supérieur ou égal à 15 euros dans cette cagnotte, vous serez peut-être l'un des heureux gagnants d'un de ces 13 lots :
- Steffon Armitage, maillot Équipe d’Angleterre, 2009
- Steffon Armitage, maillot Section Paloise, saison 2018/2019
- Benoît Baby, maillot Barbarians France vs Tonga, novembre 2010
- Imanol Harinordoquy, maillot BOPB saison 2013/2014
- Éric Irastorza, maillot Équipe de France de Pelote, Championnat du monde, 2019, Barcelone
- Éric Irastorza, maillot du Mexique de Pelote
- Éric Irastorza, figurine Éric Irastorza
- Adam Knight, maillot BOPB, saison 2019/2020
- Laurent Mazas, maillot BOPB saison 2004/2005
- Julien Peyrelongue, maillot BOPB, saison 2013/2014
- Romain Ruffenach, maillot BOPB, saison 2019/2020
- Nick Smith, maillot BOPB, saison 2019/2020
- Jérôme Thion, maillot Équipe de France, match France vs Irlande, 2011

Comment s’associer à cette cause tout en tentant de gagner un des lots ?
1. Cliquez sur le lien pour accéder à la cagnotte solidaire en ligne : https://www.leetchi.com/c/cagnotte-solidaire-des-joueurs-pr…
2. Participez en versant un montant libre avant le samedi 2 mai 2020. Seules les participations supérieures ou égales à 15 euros seront prises en compte pour le tirage au sort des lots offerts par les sportifs. Tous les paiements sont sécurisés.
3. Attendez les résultats du tirage au sort : ils vous seront communiqués le lundi 4 mai 2020.
4. Aidez-nous à récolter plus de dons en partageant cette cagnotte sur vos réseaux sociaux.

On compte sur vous ! 

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name