Biarritz logo
Les résultats du week-end

Retrouvez les résultats d'un week-end 100% BO :

 

Équipe professionnelle : pas de match

 

 

Espoirs : Défaite 36-17 face à Perpignan

 

Pour le dernier match de la phase aller, les Espoirs du BOPB se déplaçaient à Perpignan.

 

Les Rouge et Blanc réalisent une bonne entame de match en menant au score dès la 3ème minute de jeu grâce à une pénalité de Carassus. Cependant, ils n’arrivent pas à rester dans le camp adverse et se trouvent en difficulté sur les rucks offensifs, sans parvenir à enchainer des temps de jeu ni à donner de la vitesse. 

 

Les catalans se montrent très dangereux dans les espaces et marquent 3 essais en écartant le ballon après 2 mêlées et un ballon porté.  

 

Le score à la mi-temps est de 17-10.

 

En seconde période, les imprécisions basques en touche ne leurs permettent pas de lancer le jeu correctement ni de concrétiser une belle touche à 5m de l’en-but catalan. 

 

Les biarrots ne sont pas parvenus à rester 80 min accrochés au score, en raison notamment de l’effectif réduit.  Ça sera le grand défi des Espoirs pour la phase retour qui commencera dans 15 jours avec un déplacement à Clermont, le 8 décembre. 

 

Le XV de départ :  Baptiste ERDOCIO, Lucas PEYRESBLANQUES, Giorgi NUTSUBIDZE, Geronimo SMIDT, Heath BACKHOUSE, Sven BERNAT, Tornike JALAGONIA, Paul BOMARD, Théo DASSANCE, Yann CHIBALIE, Alexandre NICOUE, Gonzalo LOPEZ, François VERGNAUD (CAP), Florian TERRADOT,  Thomas CARASSUS

 

En renfort : Julien LE BONNEC, Damien MENA, Mikel BARRAGUE, Maxime CRASSUS, Xan ETCHEVERRY,  Iban TSOULADZE, Yon ANDRE

 

Essais (2) : Erdocio, Nutsubidze

Transformations (2) : Carassus

Pénalité (1) : Carassus

 

Prochain match : samedi 8 décembre à Clermont

 

 

Crabos : défaite 25-0 face à Bègles

 

En déplacement à Bordeaux, les Crabos du BO ont connu une cruelle défaite. Pourtant, et malgré une mauvaise entame de match, ils feront plus que rivaliser pendant une mi-temps, siégeant dans le camp biglais pendant 20 minutes.

 

Malheureusement, comme les matchs précédents, trop d’imprécisions techniques et de précipitation les empêchent de concrétiser cette domination.

 

La seconde mi-temps sera plus difficile pour les Rouge et Blanc. En effet, une hécatombe de blessures va désorganiser l’équipe. Néanmoins, les joueurs montreront beaucoup de courage mais finiront par craquer en fin de match pour s’incliner 25 à 0. 

 

Une défaite bien trop lourde tant les joueurs ont fait preuve d’investissement. Il est important de garder en tête l’esprit irréprochable des biarrots, sans douter que le groupe sera très vite récompensé.

 

Prochain match : samedi 1 er novembre au Terrain Bendern contre La Rochelle

 

 

Cadets A (Gaudermen) : pas de match

 

 

Cadets B (Alamercery): pas de match

 

 

 

Aupa BO ! 🔴⚪

 

Autres nouvelles

Les joueurs, le staff, l’Association BO Rugby, les supporters et les partenaires du Biarritz Olympique Pays Basque se félicitent de la large majorité qui s’est prononcée en faveur d’un club de rugby professionnel à Biarritz lors du Conseil Municipal du 12 février 2020 venant confirmer et affirmer le lien social fort unissant les biarrots au BOPB.
 
L’équipe première du BOPB a brillamment salué cette décision en allant s’imposer à Vannes vendredi, confortant ainsi ses ambitions dans sa saison sportive.
 
Toutefois, certains élus candidats aux prochaines élections municipales se sont clairement positionnés contre un club de rugby à Biarritz et ont fait part de leur volonté de remettre en question ce vote s’ils étaient élus lors de l’échéance municipale du mois de mars.
 
À la vue de la situation, et malgré le soutien des élus candidats Mme Arosteguy, Mr Saint-Cricq et Mr Veunac, les actionnaires du BOPB n’ont donc pas toutes les cartes en main pour se prononcer sur la poursuite d’activité du club lors de l’assemblée générale extraordinaire du 3 mars. Le club décide donc en conséquence de tenir cette assemblée le mercredi 1er Avril 2020 afin d’avoir toutes les informations nécessaires à une prise de décision si importante à commencer par l’identité du prochain édile de la ville qui aura pouvoir de vie ou de mort sur le club.
 
Pourvu que notre histoire puisse perdurer, Aupa BO !

Point infirmerie Willie du Plessis

Chers supporters,

Lors de la J20 RCV - BOPB, le vendredi 14 février dernier, notre demi d'ouverture Willie du Plessis a subi un KO dès l'entame du match alors qu'il se dirigeait vers l'essai.

Après une nuit sous surveillance à l'hôpital de Vannes, il a regagné son domicile dimanche et entre dans un suivi de protocole commotion classique.

Il vous remercie pour tous vos messages de soutien 🙏.

@Crédit Photo : Photo Damien Kilani / DK Prod / RCV

Planning de la semaine

🚨LES ENTRAÎNEMENTS OUVERTS AU PUBLIC DE LA SEMAINE DU 17/02 au 23/02 : 

🗓  Lundi 17 février   🕛 10h30 et 15h15 🏟 Coubertin 

🗓  Mercredi 19 février   🕛 10h30 🏟 Coubertin 

 

Tous derrière les 🔴⚪️ pour la réception du USAP

Billetterie : https://www.billetterie-bopb.fr/fr/billetterie

#BOfamilly

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name