Biarritz logo
Les résultats du week-end

Retrouvez les résultats d'un week-end 100% BO :

 

Équipe professionnelle : défaite 21-23 à Aguiléra face à l’ASBH

Le XV Biarrot : Thomas SYNAEGHEL, Clément MARTINEZ, Guy MILLAR, Lucas DE CONINCK, Edwin HEWITT, Adam KNIGHT, Asier USARRAGA, Filipe MANU, Maxime LUCU (Cap), Tyrone ELKINGTON, Uwa TAWALO, Ilian PERRAUX, Charles GIMENEZ, Alexandre NICOUÉ, Ximun LUCU

 

En renfort : Ronan CHAMBORD (56’), Johann LOURDELET (63’),  Sven GIRLANDO (63’), Bertrand GUIRY (45’), Gauthier DOUBRERE, Luke BURTON (67’), François VERGNAUD (71’), Kalivati TAWAKE (56’) 

 

  • Essais : Guiry (51’) Nicoué (61’)
  • Transformations : M.Lucu (52’)
  • Pénalités : M.Lucu (14’ 56’)
  • Carton jaune : Hewitt (29’)

 

Prochain match : vendredi 14 décembre au Stade de la Rabine face à l’équipe de Vannes

 

Espoirs : match reporté

 

Crabos : match reporté

 

Cadets A (Gaudermen) : victoire face à Mont De Marsan

Superbe victoire bonifiée 39 à 24 des cadets 2ème année avec 7 essais inscrits (4 essais encaissés). Les ambitions et le volume de jeu ont permis aux Biarrots de dominer les Montois.

Le prochain match des cadets 2 ème année aura lieu samedi à 15h30 l’hippodrome contre Pau. 

 

Cadets B (Alamercery): victoire face à Mont De Marsan

Belle victoire 21 à 08 de nos cadets 1ère année qui, malgré un déficit physique, sont parvenus à marquer 3 essais transformés.

Le prochain match des cadets 1ère année  aura lieu samedi à 14h à l’hippodrome contre Pau.

 

U14 : Super challenge

Défaite contre Bayonne 27 à 8

Les U14 ont proposé une très belle première mi-temps avec une supériorité nette. Le score était de 12 à 8 à la mi-temps en faveur des bayonnais. Les 5 minutes de flottement à la reprise ont permis aux Bayonnais de marquer 3 essais supplémentaires. Score final : 27 à 8. 

 

Défaite  21 à 7 contre l’entente côté sud Landes

Les Biarrots ont fait une mauvaise entrée de match, avec un essai encaissé juste avant la mi-temps. Les Rouge et Blanc ont su se ressaisir en fin de match en allant chercher un bel essai.

 

Malgré les deux défaites, les biarrots ont fait preuve de solidarité et de volonté, dans des conditions climatiques très compliquées. 

 

Féminines : 3 défaites

Malgré ces trois défaites, l’équipe féminine du Biarritz Olympique a fait preuve de courage et d’envie. C'est une bonne préparation pour le prochain tournoi.

Libourne 7 - 5 Biarritz 

Rugby Club de la Pimpine 12 - 0 Biarritz 

Dax 39 - 0 Biarritz 

 

Aupa BO ! 🔴⚪

 

Autres nouvelles

Création de l'association BO Terroir

Le Pays Basque et le Sud des Landes sont des terres au terroir riche. Vivier de spécialités culinaires, on compte pas moins de 13 produits labélisés AOP, AOC, Label Rouge, IGP dont l’Ossau Irraty, le Jambon de Bayonne, les vins Irouléguy, le Porc de Kintoa, les Kiwis de l’Adour, etc.

Le rugby vit depuis toujours autour des valeurs d’authenticité et du plaisir de partager, telle une fête épicurienne. Il paraissait naturel de réunir les acteurs du secteur agroalimentaire du territoire et de les fédérer derrière la cause de la formation du rugby local en finançant en partie l’association BO Rugby.

BO Terroir est donc une association de loi 1901 qui a été créée en juin 2019 et qui rassemble les acteurs de cette filière agroalimentaire. Elle a pour but de promouvoir cette filière, via des événements dédiés au supporters et aux partenaires du Club, et de soutenir financièrement la formation Biarrote.

Yves Audo, Président de l’association BO Terroir, ainsi que les trois autres membres fondateurs, Pascal Ondarts, Hôtelier-restaurateur et ancien joueur du Biarritz Olympique,  Christian Coeuveillé, Président Le Helder Gourmet et ancien joueur du Biarritz Olympique et Jean-Marc Martin, Président Ducres SA, étaient réunis ce matin au Royalty pour la première assemblée générale.

 

Si vous êtes professionnel de la filière agroalimentaire, vous pouvez rejoindre le BO Terroir en contactant le 05 59 01 64 71.

Les BOys en stage de cohésion

Les BOys du Biarritz Olympique Pays Basque sont actuellement en stage de cohésion dans les Pyrénées, à Gavarnie !

 

Ces trois jours permettront au groupe de se souder et d'apprendre à sa connaître, avant d'entamer la saison 2019/2020 !

 

Ils seront de retour vendredi dans l'après-midi.

 

Aupa BO !

Bienvenue James Hart !

Retour au pays pour James Hart, après avoir passé deux saisons au Munster ! 🍀

Bienvenue à lui dans la #BOfamily !

James Hart
🎂 27 ans
🏉 179 cm
⚖️ 82 kg
🖊 2022
🏟 Munster (Irlande)


Aupa BO 🔴⚪️

 

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name