Biarritz logo
Les résultats du week-end

Retrouvez les résultats d'un week-end 100% BO :

 

Équipe professionnelle : défaite à Vannes 37-23

Le XV Biarrot : Johann LOURDELET, Ronan CHAMBORD, Kalivati TAWAKE, Lucas DE CONINCK, Edwin HEWITT, Bertrand GUIRY (CAP), Asier USARRAGA, Filipe MANU, Gauthier DOUBRERE, Tyrone ELKINGTON, Uwa TAWALO, Ilian PERRAUX, Charles GIMENEZ, Alexandre NICOUÉ, Ximun LUCU

 

En renfort : Sione ANGA'AELANGI (53’), Thomas SYNAEGHEL (53’), Sikeli NABOU (60’), Mathieu HIRIGOYEN (64’), Maxime LUCU (50’), Luke BURTON (50’), Yohan ARTRU (53’), Nephi LEATIGAGA (60’)

 

  • Essais : Tawake (25’) Perraux (40’)
  • Transformations : Elkington (26’ 41’)
  • Pénalités : Elkington (6’ 34’ 64’) 

 

Prochain match : jeudi 20 décembre à Aguiléra face à Mont De Marsan

 

Espoirs : défaite 31 à 16 face au LOU

 

Les Espoirs ouvrent le score à  la 5ème minute suite à une action collective du groupe, finalisée par Joseph PENITITO. Malheureusement, Isimeli KURUIBUA reçoit un carton rouge à la 7ème minute obligeant les biarrots à finir la partie à 14. 

Les Rouge et Blanc arrivent cependant à garder le ballon et à jouer dans le camp adverse. Suite à des longues séquences, ils seront même récompensés de 2 pénalités réussies par Xan Etcheverry. Score 0- 13 à la 38eme minute 

Les Biarrots sont pénalisés d'un carton jaune sur Heath BACKHOUSE et d'un essai sur la même action, et entament la  2èmemi-temps à 13 joueurs. Score à la mi-temps : 05-13 

En début de seconde période, les Espoirs ne parviennent pas à sortir de leur camp et prennent 2 essais entre la 40èmeet 49ème minute, toujours à 13 joueurs. Score 19 – 13 

Xan Etcheverry remonte au score avec une autre pénalité réussie, suite à une très bonne séquence offensive dans les 22m adverses. 

L’équipe de Lyon, en supériorité numérique, monopolise le ballon et les Rouge et Blanc ont du mal à avancer; deux essais sont encaissés, mettant fin aux espoirs de victoire des biarrots.

 

Le XV de départ :  Baptiste ERDOCIO, Lucas PEYRESBLANQUES, Giorgi NUTSUBIDZE, Mikel BARRAGUE, Heath BACKHOUSE, Sven BERNAT, Tornike JALAGONIA, Joseph PENITITO, Théo DASSANCE, Xan ETCHEVERRY (CAP), Isimeli KURUIBUA, Gonzalo LOPEZ, Yann CHIBALIE, Yon ANDRE,  Antoine VIUDES

 

En renfort : Damien MENA, Hendre ELOFF, Josh CAMA, Maxime CRASSUS, Aurélien DONNADIEU, Nicolas ROCARIES,  Iban TSOULADZE, Javier PRIETO 

 

Prochain match : samedi 11 janvier à Biarritz face à Narbonne

 

Crabos : défaite 17-14 à Tarbes

Diminués par l’absence de 17 joueurs, les Crabos du BO se sont inclinés à Tarbes sur le score de 17 à 14. Il y avait une fois de plus de la place pour faire mieux, mais les biarrots feront 14 points de cadeau aux Tarbais. Ils seront menés 14-0 à la mi-temps, la faute à de nombreuses défaillances dans le jeu au pied. 

La seconde période a démarré tambour battant et voit les biarrots revenir 14 à 7.  Malheureusement, et malgré une grosse domination, les basques ont gâché trop d’occasions pour pouvoir l’emporter.

Tarbes l’emporte 17 à 14 mais les Crabos auront montré beaucoup de volonté, dans un contexte particulièrement difficile. 

 

Essais (2) : Plazer, Lafargue

Transformations (2) : Figeac

 

Prochain match : samedi 12 janvier à 15h00 à l’Hippodrome des Fleurs face à Pau

 

Cadets A (Gaudermen) : victoire 23 à 11 face à Pau

Le match a été maitrisé par les Cadets 2ème année, qui n’ont jamais été inquiétés par les Palois. Les ambitions et le volume de jeu sont toujours présents, l’équipe continue de progresser.

 

Le prochain match des cadets 2eme année aura lieu samedi 19 janvier à l’hippodrome contre Tarbes.

 

Cadets B (Alamercery): Défaite 29 - 35 face à Pau

C’est une défaite frustrante et rageante  pour les Cadets 1ère année, sur le score de 29 à 35. Nos joueurs, qui menaient 23 à 10 à la mi-temps grâce à un début de période abouti, sont passés à côté de leur 2ème mi-temps. Des fautes grossières défensives basques et une interception adverse ont relancé l’équipe Paloise.

 

Le prochain match des cadets 1ère année aura lieu samedi 19 janvier à l’hippodrome contre Tarbes.

 

U8-U10-U12 : 3ème journée départementale à Anglet

Ce rassemblement consistait  à disputer des rencontres dans un jeu basé sur le contournement et l’évitement comme le préconise le rugby Digest.

Nos jeunes Biarrots ont pris beaucoup de plaisir et ont multiplié les passes pour offrir un jeu très aéré avec énormément de déplacement du ballon.

Le maître mot de ces échanges est le plaisir en toute sécurité .

 

Féminines : repos

 

Aupa BO ! 🔴⚪

 

 

 

Autres nouvelles

Les BOys en stage de cohésion

Les BOys du Biarritz Olympique Pays Basque sont actuellement en stage de cohésion dans les Pyrénées, à Gavarnie !

 

Ces trois jours permettront au groupe de se souder et d'apprendre à sa connaître, avant d'entamer la saison 2019/2020 !

 

Ils seront de retour vendredi dans l'après-midi.

 

Aupa BO !

Bienvenue James Hart !

Retour au pays pour James Hart, après avoir passé deux saisons au Munster ! 🍀

Bienvenue à lui dans la #BOfamily !

James Hart
🎂 27 ans
🏉 179 cm
⚖️ 82 kg
🖊 2022
🏟 Munster (Irlande)


Aupa BO 🔴⚪️

 

Matchs amicaux

Tous à Aguiléra pour les matchs amicaux, avec deux belles affiches !!

 
 
- Samedi 3 août à 20h30, nos BOys recevront le SAXV Charente Rugby Pro.
 
Tout le stade à 10€, sauf en Centrale Haute.
 
 
- Samedi 10 août à 20h30, nos BOys recevront l'Union Bordeaux Bègles
 
Tout le stade à 15€, sauf en Centrale Haute
 
 
Pour prendre vos billets, cliquez ici. 
 
 
PS : pour rappel, les matchs amicaux sont compris dans l'abonnement 2019/2020, donc n'attendez plus et venez vous (ré)abonner !
 
Aupa BO 🔴⚪️

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name