Biarritz logo
Les résultats du week-end

Retrouvez les résultats d'un week-end 100% BO :

 

Équipe professionnelle : victoire bonifiée face à Massy 36-12

Le XV Biarrot : Johann LOURDELET, Clément MARTINEZ Guy MILLAR, Lucas DE CONINCK, Sikeli NABOU, Bertrand GUIRY, Adam KNIGHT, Filipe MANU, Gauthier DOUBRERE, Maxime LUCU (Cap), Yohann ARTRU, Jarrod POÏ, Charles GIMENEZ, Leone RAVUETAKI, Ximun LUCU

 

En renfort : Lucas PEYRESBLANQUES (60’), Thomas SYNAEGHEL (47’), Johan ALIOUAT (56’), Asier USARRAGA (45’), Tyrone ELKINGTON (67’), Jo VAKACEGU (53’), Uwa TAWALO (60’), Vakhtangi AKHOBADZE (56’)

 

  • Essais (5) : Poï (25’) Ravuetaki (30’) Martinez (50’) Usarraga (78’) Knight (80’)
  • Transformations (4) : M.Lucu (25’ 31’ 51’ 78’)
  • Pénalité (1) : M.Lucu (16’)
  • Carton jaune (1) : Ravuetaki (69’)

 

Prochain match : vendredi 25 janvier au Stade Marcel Verchère  face à Bourg-en-Bresse

 

 

Espoirs : match nul 13 - 13 face à Aurillac

Les biarrots proposent une bonne entame de match avec une forte possession de balle. Ils sont récompensés dès la 2ème minute de jeu avec une pénalité. 

Une pénalité d’Aurillac dans nos 22m permet à nos adversaires de construire un ballon porté qui se termine par un essai. 

Un maul pénétrant bien construit, écroulé par les Aurillacois permet aux rouge et blanc d’obtenir une pénalité juste avant la mi-temps. Score :  10-6 

La seconde mi-temps est plus serrée, la défense et la conquête prennent le dessus. Aurillac monopolise le ballon mais notre bonne défense les empêche de marquer. 

Suite à une chandelle de notre arrière contestée en l’air par Tornike Jalagonia, le ballon se libère et permet à Kyran Bungaroo de marquer un essai transformé. 

Les biarrots conservent le ballon pendant les 20 dernières minutes de jeu, mais l’arbitre concède finalement une pénalité aux Aurillacois, ce qui leurs permet d’égaliser.

Un match très engagé à Aurillac où les joueurs du Biarritz Olympique ont luté jusqu’à la fin pour la victoire, nous ne sommes pas récompensés. 

 

C’est la première fois de la saison que cette équipe parvient à ramener des points d’un match à l’extérieur. Le travail commence à payer, ce qui est de bon augure pour la réception d’Oyonnax. Match capital pour le maintien. Cette équipe Espoirs est en plein apprentissage: bilan très positif pour les joueurs. 

 

Le XV de départ :  Baptiste ERDOCIO, Damien MENA, Giorgi NUTSUBIDZE, Jean-Baptiste SINGER, Geronimo SMIDT, Mathieu HIRIGOYEN (CAP), Heath BACKHOUSE Tornike JALAGONIA, Aurélien DONNADIEU, Yann CHIBALIE, Tom REDON, François VERGNAUD, Théo DACHARY,  Antoine VIUDES, Kyran BUNGAROO

 

En renfort : Thomas PUISSANT, Hendre ELOFF, Javier PRIETO, Josh CAMA, Mikel BARRAGUE, Théo DASSANCE, Iban TSOULADZE, Thomas CARASSUS

 

Essai (1) : Bungaroo

Transformation (1) : Bungaroo

Pénalités (2) : Bungaroo 

 

Prochain match : dimanche 24 janvier à 15H00 contre Oyonnax.

 

 

Crabos : victoire bonifiée 22 à 9 face à l’US Dax

Samedi après-midi, les Crabos du BO recevaient l’US Dax dans le cadre de la 10ème journée de championnat.

Après une entame poussive qui voit les dacquois mener 6 à 0, les jeunes biarrots vont s’appuyer sur une excellente conquête en touche pour progressivement revenir dans le match, et marquer un essai sur une penal’ touche. 

Malheureusement, trop d’imprécisions les empêchent de mener au score face à une défense landaise très agressive. Le score est alors de 6 à 5 pour l’équipe de Dax à la mi-temps. 

La seconde période sera totalement différente. Les biarrots vont remettre la main sur le ballon et gommer les différentes erreurs qui les ont empêché de marquer au cours du premier acte. Sur un terrain de plus en plus difficile, ils vont mutliplier les temps de jeu et finir par inscrire trois magnifiques essais, leurs permettant d’obtenir un point de bonus offensif.

En fin de match, les biarrots mettront beaucoup de détermination à garder leur bonne ligne de conduite, prouvant ainsi l’état d’esprit de ce groupe qui malgré les défaites, ne lâche jamais rien et montre une solidarité et un état d’esprit irréprochable. 

 

De bon augure avant le derby, dimanche prochain.

 

Essais (4) : Etcheveste, Fariscot, Bomard, Zumeta 

Transformation (1) : Figeac

 

Le XV de départ : Baptiste GONIN, Pierre PLAZER, Lucas SANTA MARIA, Gorbei ALLENDE, Théo SAMINADIN, Louis BOMARD, Charly FRESCHI, Urko ZUMETA, Iban DAMESTOY, Iban SERRES, Dilly REGNIER, Titouan SAFFORE, Gabi GACHEN, Enzo DELANOUE, Baptiste FARISCOT, 

 

En renfort : Julen ETCHEVESTE, Julen ISASI, Louis LAFARGUE, Martin ROUHIER, Louis HAURET, Baptiste FIGEAC, Ruben JUILLET, Alptug TUNC

 

Prochain match : dimanche 27 janvier à 15h00 au Stade de la Floride, Bayonne.

 

 

Cadets 

Ce week end, les matchs des cadets A et B  ont été annulés par l’équipe de Tarbes seulement 24h avant le coup d’envoi. 

Le réceptif  d’après match ayant déjà été commandé pour les 4 équipes, il a donc été décidé d’organiser un repas samedi midi pour les cadets et leurs parents, suivi d’une opposition raisonnée entre les cadets A et B.

Les parents, les cadets, dirigeants et éducateurs ont passé un bon moment convivial.

 

 

Féminines : repos

 

U14 : victoire face à Béziers et défaite face à Colomiers

 

Aupa BO ! 🔴⚪

Autres nouvelles

Les joueurs, le staff, l’Association BO Rugby, les supporters et les partenaires du Biarritz Olympique Pays Basque se félicitent de la large majorité qui s’est prononcée en faveur d’un club de rugby professionnel à Biarritz lors du Conseil Municipal du 12 février 2020 venant confirmer et affirmer le lien social fort unissant les biarrots au BOPB.
 
L’équipe première du BOPB a brillamment salué cette décision en allant s’imposer à Vannes vendredi, confortant ainsi ses ambitions dans sa saison sportive.
 
Toutefois, certains élus candidats aux prochaines élections municipales se sont clairement positionnés contre un club de rugby à Biarritz et ont fait part de leur volonté de remettre en question ce vote s’ils étaient élus lors de l’échéance municipale du mois de mars.
 
À la vue de la situation, et malgré le soutien des élus candidats Mme Arosteguy, Mr Saint-Cricq et Mr Veunac, les actionnaires du BOPB n’ont donc pas toutes les cartes en main pour se prononcer sur la poursuite d’activité du club lors de l’assemblée générale extraordinaire du 3 mars. Le club décide donc en conséquence de tenir cette assemblée le mercredi 1er Avril 2020 afin d’avoir toutes les informations nécessaires à une prise de décision si importante à commencer par l’identité du prochain édile de la ville qui aura pouvoir de vie ou de mort sur le club.
 
Pourvu que notre histoire puisse perdurer, Aupa BO !

Point infirmerie Willie du Plessis

Chers supporters,

Lors de la J20 RCV - BOPB, le vendredi 14 février dernier, notre demi d'ouverture Willie du Plessis a subi un KO dès l'entame du match alors qu'il se dirigeait vers l'essai.

Après une nuit sous surveillance à l'hôpital de Vannes, il a regagné son domicile dimanche et entre dans un suivi de protocole commotion classique.

Il vous remercie pour tous vos messages de soutien 🙏.

@Crédit Photo : Photo Damien Kilani / DK Prod / RCV

Planning de la semaine

🚨LES ENTRAÎNEMENTS OUVERTS AU PUBLIC DE LA SEMAINE DU 17/02 au 23/02 : 

🗓  Lundi 17 février   🕛 10h30 et 15h15 🏟 Coubertin 

🗓  Mercredi 19 février   🕛 10h30 🏟 Coubertin 

 

Tous derrière les 🔴⚪️ pour la réception du USAP

Billetterie : https://www.billetterie-bopb.fr/fr/billetterie

#BOfamilly

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name