Biarritz logo
Les résultats du week-end

Retrouvez les résultats d'un week-end 100% BO :

 

Équipe professionnelle :  bonus défensif à Bourg-en-Bresse

 

Les biarrots se sont inclinés au Stade Marcel Verchère sur le score de 29 à 27 face à l'équipe de Bourg-en-Bresse

 

Le XV Biarrot : Johann LOURDELET, Clément MARTINEZ Guy MILLAR, Léo BASTIEN, Sikeli NABOU, Bertrand GUIRY, Adam KNIGHT, Filipe MANU, Gauthier DOUBRERE, Maxime LUCU (Cap), Yohann ARTRU, Jarrod POÏ, Leone RAVUETAKI, Uwa TAWALO, Ximun LUCU

 

En renfort : Lucas PEYRESBLANQUES (40’), Thomas SYNAEGHEL (40’), Johan ALIOUAT (47’), Asier USARRAGA (45’), Tyrone ELKINGTON, Charles GIMENEZ (64’), Jo VAKACEGU (53’), Vakhtangi AKHOBADZE (53’)

 

  • Essais : Ravuetaki (27’ 63’)
  • Transformation : M.Lucu (28’)
  • Pénalités : M.Lucu (2’ 22’ 25’ 47’)
  • Drop : M.Lucu (53’)
  • Cartons jaune :  Nabou (38’) X.Lucu (50’)

 

Prochain match : vendredi 8 janvier à 20H à Nevers. 

 

Espoirs : victoire face à Oyonnax

 

Pour leur dernier match d’un bloc de 3 rencontres et avant une longue période de trêve internationale, l’Equipe Espoir du Biarritz Olympique recevait son homologue d’Oyonnax. Le groupe avait à coeur de confirmer sa progression qui le voyait invaincu depuis la reprise de l’année civile (victoire bonifiée face à Narbonne et match nul à Aurillac).

Malgré des conditions difficiles (vent, grêle et pluie) et emmené par l’ouvreur Pierre BERNARD qui reprenait la compétition, le Biarritz Olympique scorait grâce à une pénalité dès la 3ème minute de jeu.

Les Biarrots monopolisaient le ballon et après une bonne séquence qui voyait Tornike JALAGONIA et Théo DACHARY franchir le rideau adverse, le jeu rebondissait jusqu’à Heath BACKHOUSE qui marquait un essai plein de détermination.

Les conditions se dégradant, le jeu se stabilisait en milieu de terrain jusqu’à la pause sur le score de 8 à 0 pour les basques.

En début de seconde période, Oyonnax réduisait efficacement le jeu pour jouer plus proche du ruck et réussissait à trouver des intervalles. Sur leur seul franchissement du match ils revenaient au score 8 à 5.

Plus efficaces, les espoirs du BO remettaient la main sur le ballon et après un essai refusé à Tom REDON, Tornike JALAGONIA donnait de l’air à son équipe en marquant entre les poteaux. BERNARD convertissait pour porter le score à 15 à 5.

En fin de match, Gonzalo LOPEZ scellait définitivement le score à 20 à 5.

Les Biarrots avaient même l’occasion d’aller chercher un bonus offensif dans les derniers instants mais le score en restait là.

Grâce à cette victoire l’équipe Espoir se rapproche de son homologue du jour (avec un match en moins) et confirme sa progression.

 

Le XV de départ :  Giorgi NUTSUBIDZE, Thomas PUISSANT, Javier PRIETO, Josh CAMA, Jean-Baptiste SINGER, Heath BACKHOUSE, Mathieu HIRIGOYEN (CAP), Tornike JALAGONIA, Aurélien DONNADIEU, Pierre BERNARD, Tom REDON, Théo DACHARY,  François VERGNAUD, Antoine VIUDES, Kyran BUNGAROO

 

En renfort : Damien PUISSANT, Baptiste ERDOCIO, Louis BOMARD, Geronimo SMIDT, Xan ETCHEVERRY, Yann CHIBALIE, Gonzalo LOPEZ, Hendre ELOFF

 

Essais (3) : Backhouse, Jalagonia, Lopez

Transformation (1) : Bernard

Pénalité (1) : Bernard 

 

Crabos : défaite 34 - 10 face à l’Aviron Bayonnais

 

Dans des conditions particulièrement difficiles, les Crabos du Biarritz Olympique se sont lourdement inclinés dans le derby les opposant à l’Aviron Bayonnais.

Pourtant, face à un vent violent, ils ont réalisé une excellente entame de match en prenant notamment le dessus en conquête, et en étant très présents en défense, pour n’être mené que de 6 à 0 à la 30ème minute de jeu. 

Malheureusement, sur la dernière action, les biarrots perdent le ballon parfaitement exploité par les Bayonnais, qui marquent un essai juste avant la mi-temps ( 13 à 0 ).

Bénéficiant de l’appui du vent, les biarrots inscrivent rapidement une pénalité pour revenir à 13-3. Les biarrots vont cependant progressivement sortir du match en oubliant d’occuper le camp adverse. Ils vont payer cher de leurs erreurs tactiques et techniques en encaissant trois essais face à une équipe bayonnaise très opportuniste et emmenée par un n° 15 de très haut niveau. 

 

Essai (1) : Saffore

Transformation (1) : Figeac

Pénalité (1) : Figeac

 

Le XV de départ : Baptiste GONIN, Julen ETCHEVESTE, Lucas SANTA MARIA, Gorbei ALLENDE, Louis LAFARGUE, Louis BOMARD, Charly FRESCHI, Urko ZUMETA, Iban DAMESTOY, Mathis DUCOUSSO, Dilly REGNIER, Titouan SAFFORE, Gabi GACHEN, Enzo DELANOUE, Baptiste FIGEAC, 

En renfort : Pierre PLAZER, Julen ISASI, Martin ROUHIER, Théo SAMINADIN, Louis HAURET,  Ruben JUILLET, Baptiste FARISCOT, Kevin ROBTON

 

Prochain match : samedi 2 février 2019, Biarritz / UBB, Hippodrome des Fleurs, 17H00. 

 

Cadets A (Gaudermen) : défaite 53 à 3 à Bègles

 

Lourde défaite des Cadets 1ère année, qui s’explique tout d’abord par la qualité de l’effectif Béglais, invaincu depuis le début de la saison. De plus, les Cadets comptent de nombreux blessés au sein de l’effectif, ainsi qu’un grand nombre de joueurs indisponibles, pris par leurs stages de 3ème année. 

L’équipe a donc été remaniée, avec des biarrots jouant à des postes inhabituels et malgré une première mi-temps où les Cadets ont vaillamment résisté, ils se sont malheureusement effondrés en deuxième mi-temps (faute de remplaçants, uniquement 4).

 

Cadets B (Alamercery): défaite 38 à 10 à Bègles

 

Les cadets 2ème année, en manque de rythme (suite au match annulé la semaine dernière) sont passés à côté de leur première mi-temps avec de nombreux placages manqués. Ils ont su se ressaisir en seconde période en inscrivant deux essais. 

 

Féminines : 3 victoires sur 3 matchs !

 

Les filles du Biarritz Olympique ont remporté le tournoi à Aguiléra, avec 3 victoires en 3 matchs !

 

12-5 contre Pimpine

19-0 contre Montflanquin

14-0 contre Menditte.


Un grand bravo à elles. 

 

 

Aupa BO ! 🔴⚪

Autres nouvelles

Création de l'association BO Terroir

Le Pays Basque et le Sud des Landes sont des terres au terroir riche. Vivier de spécialités culinaires, on compte pas moins de 13 produits labélisés AOP, AOC, Label Rouge, IGP dont l’Ossau Irraty, le Jambon de Bayonne, les vins Irouléguy, le Porc de Kintoa, les Kiwis de l’Adour, etc.

Le rugby vit depuis toujours autour des valeurs d’authenticité et du plaisir de partager, telle une fête épicurienne. Il paraissait naturel de réunir les acteurs du secteur agroalimentaire du territoire et de les fédérer derrière la cause de la formation du rugby local en finançant en partie l’association BO Rugby.

BO Terroir est donc une association de loi 1901 qui a été créée en juin 2019 et qui rassemble les acteurs de cette filière agroalimentaire. Elle a pour but de promouvoir cette filière, via des événements dédiés au supporters et aux partenaires du Club, et de soutenir financièrement la formation Biarrote.

Yves Audo, Président de l’association BO Terroir, ainsi que les trois autres membres fondateurs, Pascal Ondarts, Hôtelier-restaurateur et ancien joueur du Biarritz Olympique,  Christian Coeuveillé, Président Le Helder Gourmet et ancien joueur du Biarritz Olympique et Jean-Marc Martin, Président Ducres SA, étaient réunis ce matin au Royalty pour la première assemblée générale.

 

Si vous êtes professionnel de la filière agroalimentaire, vous pouvez rejoindre le BO Terroir en contactant le 05 59 01 64 71.

Les BOys en stage de cohésion

Les BOys du Biarritz Olympique Pays Basque sont actuellement en stage de cohésion dans les Pyrénées, à Gavarnie !

 

Ces trois jours permettront au groupe de se souder et d'apprendre à sa connaître, avant d'entamer la saison 2019/2020 !

 

Ils seront de retour vendredi dans l'après-midi.

 

Aupa BO !

Bienvenue James Hart !

Retour au pays pour James Hart, après avoir passé deux saisons au Munster ! 🍀

Bienvenue à lui dans la #BOfamily !

James Hart
🎂 27 ans
🏉 179 cm
⚖️ 82 kg
🖊 2022
🏟 Munster (Irlande)


Aupa BO 🔴⚪️

 

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name