Biarritz logo
NON À L'HOMOPHOBIE !

NON À L'HOMOPHOBIE !

Le Biarritz Olympique Pays Basque regrette, dénonce et condamne les agissements des supposés membres de l’association de supporters de l’Aviron Bayonnais, le BOC (Bayonnais d’Origine Certifié) qui, le Vendredi 15 Mars 2019, lors du déplacement de leur équipe sur la pelouse de Mont-de-Marsan, ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos à caractère homophobe à l’encontre des Biarrots en général et de Jean-Baptiste Aldigé.

 

Le Biarritz Olympique Pays Basque regrette l’attitude des dirigeants de l’Aviron Bayonnais, qui, avertis immédiatement de la situation, ont choisi d’ignorer et donc de cautionner de tels agissements.

 

Le Biarritz Olympique Pays Basque ne peut oser imaginer que ces comportements inacceptables pourraient être liés de près ou de loin à un article de presse du journal Sud-Ouest datant du 29 Juin 2018 où il était narré une relation telle que “Montaigne et la Boétie” entre les dirigeants du BOPB.

 

Le Président du Directoire Jean-Baptiste Aldigé a porté plainte le 21 mars 2019 pour « injure publique envers un particulier en raison de son orientation ou identité sexuelle ».

 

Le BOPB se joint et apporte tout son soutien aux diverses instances et associations qui luttent depuis bien trop longtemps contre le fléau de l’homophobie dans nos stades, dans le sport, et dans notre société en général.

 

En tant qu’amoureux de notre sport, nous restons persuadés que ces faits ne sont que de la responsabilité de certains individus soutenus par certains dirigeants et ne peuvent être attribués à l’ensemble des supporters et membres de l’Aviron Bayonnais qui portent toujours fièrement et respectueusement les couleurs de leur club.

Autres nouvelles

"Bonjour à toutes et à tous, 

J'espère que cette communication vous trouvera en pleine forme ainsi que vos proches. 

Comme vous le savez déjà, toutes les compétitions sportives ont été annulées, nous attendions le communiqué officiel du Ministère des Sports pour la reprise de l'activité sportive. 

Celui-ci est tombé  jeudi 30 avril 2020 indiquant qu'il est possible de reprendre une activité physique en respectant les règles de distanciation sociale, malheureusement incompatible avec notre sport... 

La saison 2019-2020 est donc terminée, nous reprendrons certainement les entrainements en septembre en fonction de l'évolution de la situation. Bien entendu, nous vous tiendrons informés dès que possible.

Afin de rejoindre la grande famille du BOPB, je profite de ce mail pour vous dire une nouvelle fois que nous sommes à le recherche de bénévoles, amis, parents pour occuper des rôles de dirigeants, accompagnants, ou autres au sein de l'association. Si vous êtes intéressés, merci d'adresser un couriel à adrien.asteggiano@bopb.eu

J'ai aussi le plaisir de vous annoncer que nous avons à la disposition des joueurs, parents, dirigeants, éducateurs, bénévoles, et autres un Club House tout neuf à Aguilera qui ne demande qu'à vous recevoir lorsque cela sera possible.

A très bientôt, faîtes attention à vous !

Aupa BO"

Sébastien BEAUVILLE 

Président Biarritz Olympique Association

Le Biarritz Olympique Pays Basque s’engage dans le combat contre le Covid-19 et souhaite donner tous les moyens aux citoyens de son territoire de se protéger et d’appliquer les gestes barrières.
 
Ainsi, face à une possible fin du confinement prévue le 11 mai, le BOPB a décidé d’offrir des masques alternatifs personnalisés aux couleurs de la BO Family aux services sanitaires de la Ville de Biarritz. Par ailleurs, le BOPB distribuera des masques à ses salariés et en mettra à disposition des partenaires et supporters qui en feront la demande avant le 2 mai ici.

Ces masques, en tissu de norme UNS 2, 100 % français, lavables et réutilisables, sont fabriqués au Pays Basque.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Aupa BO !

Les joueurs du Biarritz Olympique Pays Basque, anciens et actuels, ainsi que le célèbre pilotari local proche du Club, lancent une démarche solidaire pour soutenir le corps médical local qui se bat contre le Covid-19. L'objectif est de récupérer un maximum de dons qui seront reversés au Centre Hospitalier de la Côte Basque dans les prochaines semaines.

Les sportifs mettent en jeu des maillots à gagner et un cadeau bonus. Si vous versez un montant supérieur ou égal à 15 euros dans cette cagnotte, vous serez peut-être l'un des heureux gagnants d'un de ces 13 lots :
- Steffon Armitage, maillot Équipe d’Angleterre, 2009
- Steffon Armitage, maillot Section Paloise, saison 2018/2019
- Benoît Baby, maillot Barbarians France vs Tonga, novembre 2010
- Imanol Harinordoquy, maillot BOPB saison 2013/2014
- Éric Irastorza, maillot Équipe de France de Pelote, Championnat du monde, 2019, Barcelone
- Éric Irastorza, maillot du Mexique de Pelote
- Éric Irastorza, figurine Éric Irastorza
- Adam Knight, maillot BOPB, saison 2019/2020
- Laurent Mazas, maillot BOPB saison 2004/2005
- Julien Peyrelongue, maillot BOPB, saison 2013/2014
- Romain Ruffenach, maillot BOPB, saison 2019/2020
- Nick Smith, maillot BOPB, saison 2019/2020
- Jérôme Thion, maillot Équipe de France, match France vs Irlande, 2011

Comment s’associer à cette cause tout en tentant de gagner un des lots ?
1. Cliquez sur le lien pour accéder à la cagnotte solidaire en ligne : https://www.leetchi.com/c/cagnotte-solidaire-des-joueurs-pr…
2. Participez en versant un montant libre avant le samedi 2 mai 2020. Seules les participations supérieures ou égales à 15 euros seront prises en compte pour le tirage au sort des lots offerts par les sportifs. Tous les paiements sont sécurisés.
3. Attendez les résultats du tirage au sort : ils vous seront communiqués le lundi 4 mai 2020.
4. Aidez-nous à récolter plus de dons en partageant cette cagnotte sur vos réseaux sociaux.

On compte sur vous ! 

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name