Biarritz logo
NON À L'HOMOPHOBIE !

NON À L'HOMOPHOBIE !

Le Biarritz Olympique Pays Basque regrette, dénonce et condamne les agissements des supposés membres de l’association de supporters de l’Aviron Bayonnais, le BOC (Bayonnais d’Origine Certifié) qui, le Vendredi 15 Mars 2019, lors du déplacement de leur équipe sur la pelouse de Mont-de-Marsan, ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos à caractère homophobe à l’encontre des Biarrots en général et de Jean-Baptiste Aldigé.

 

Le Biarritz Olympique Pays Basque regrette l’attitude des dirigeants de l’Aviron Bayonnais, qui, avertis immédiatement de la situation, ont choisi d’ignorer et donc de cautionner de tels agissements.

 

Le Biarritz Olympique Pays Basque ne peut oser imaginer que ces comportements inacceptables pourraient être liés de près ou de loin à un article de presse du journal Sud-Ouest datant du 29 Juin 2018 où il était narré une relation telle que “Montaigne et la Boétie” entre les dirigeants du BOPB.

 

Le Président du Directoire Jean-Baptiste Aldigé a porté plainte le 21 mars 2019 pour « injure publique envers un particulier en raison de son orientation ou identité sexuelle ».

 

Le BOPB se joint et apporte tout son soutien aux diverses instances et associations qui luttent depuis bien trop longtemps contre le fléau de l’homophobie dans nos stades, dans le sport, et dans notre société en général.

 

En tant qu’amoureux de notre sport, nous restons persuadés que ces faits ne sont que de la responsabilité de certains individus soutenus par certains dirigeants et ne peuvent être attribués à l’ensemble des supporters et membres de l’Aviron Bayonnais qui portent toujours fièrement et respectueusement les couleurs de leur club.

Autres nouvelles

Saison 2019/2020 : abonnez-vous !

La campagne d'abonnement* pour la saison 2019/2020 est à présent officiellement ouverte !

Une permanence vous attend dès le mercredi 19 juin à 10H00 au Grand Salon Serge Kampf, Aguiléra !

 

Les horaires d'ouverture :

 

- Mercredi 19 juin : 10h00 - 13h00 / 15h00 - 18h00

- Jeudi 20 juin : fermé

- Vendredi 21 juin : 9h00 - 13h00

- Lundi 24 juin au vendredi 28 juin : 10h00 - 14h00

- Lundi 1er juillet au vendredi 5 juillet : 10h00 - 14h00

 

Le bulletin d'abonnement sera disponible sur place et devra être impérativement rempli à votre arrivée. Pour gagner du temps, vous pouvez le remplir dès à présent en cliquant ici. 

 

Cette année, nous vous proposons deux nouveautés réservées aux abonnés ! 

 

- votre nom affiché sur votre siège au stade Aguiléra

- participation au jeu " l'abonné du match " : un cadeau à gagner à chaque match (maillot dédicacé, visite du stade, entraînement privé, conférence de presse, rencontre exclusive avec les joueurs,...)

 

Les autres avantages abonnés 

 

- accès aux 15 matchs de ProD2

- matchs amicaux offerts

- priorité pour l'achat des matchs de gala et de phases finales

- -10% à la boutique officielle du club

- 2 invitations pour le match de votre choix (hors match de gala, phases finales et opérations spéciales)

- invitation à la présentation de l'équipe et à la présentation en avant-première de la nouvelle collection Macron 19/20

- séance de dédicaces privée lors de la sortie du poster officiel

 

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, abonnez-vous en ligne directement sur notre billetterie en cliquant  ici. 

 

Pourquoi s'abonner en ligne ?

 

- afin d'éviter les files d'attente

- possibilité de régler 3x sans frais !

- pas de contrainte d'horaire ou de déplacement !

 

Vous pouvez également envoyer votre bulletin d'adhésion par courier en cliquant ici, à l'adresse suivante : BOPB, Parc des Sports d'Aguiléra, 64200 Biarritz. 

 

Rendez-vous sur www.billetterie-bopb.fr ! Cliquez ici pour obtenir le plan et les tarifs. 

 

Nouvelle saison, nouveaux objectifs avec une équipe prête à tout gagner ! Vos #BOys comptent sur votre soutien !

 

Aupa BO 

 

* pour rappel, si vous étiez abonné en 2018/2019, votre place sera conservée jusqu'au 5 juillet ! 

Biarritz Sevens : un événement d'envergure internationale à Aguiléra

Biarritz Sevens : un événement d'envergure internationale à Aguiléra

 

Le Biarritz Olympique Pays Basque était fier que son stade soit choisi par la Fédération Française de Rugby et World Rugby pour accueillir la finale féminine du circuit mondial HSBC Seven Series qui s'est tenue ce weekend à Biarritz.

Ainsi la pelouse du Stade Aguiléra a été foulée par les douze équipes qui s'étaient précédemment affrontées à Glendale (USA), Dubaï (EAU), Sydney (AUS), Kitakyushu (JAP) et Langford (CAN).

C'est sous le soleil et les encouragements de plus de 9000 spectateurs à Aguiléra que les prétendantes aux JO de Tokyo 2020 ont offert un beau spectacle sportif.

 

Les résultats de cette dernière étape : 

1. USA

2. Nouvelle-Zélande

3. Canada

4. Espagne

5. Australie

6. France

7. Chine

8. Russie

9. Fidji

10. Angleterre

11. Ecosse

12. Irlande

 

La saison des #BOys a déjà repris ! Ils vous attendent dès le mercredi 19 juin à Aguiléra pour la campagne d'abonnement ! Ils comptent sur vous ! Cliquez ici pour vous abonner en ligne. 

 

 

Biarritz Sevens : la programmation

J-1 avant le début du HSBC France Women’s Sevens au Stade Aguiléra !

 

Retrouvez la programmation des rencontres du week-end !

 

Pour réservez vos billets, cliquez ici.

S'inscrire à la Newsletter

Formulaire

Partenaires

<p>Fournisseurs officiels</p>

partner.namepartner.name

<p>Partenaires officiels</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name

<p data-pm-slice="1 1 []">Partenaire</p>

partner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.namepartner.name